En Octobre à la Perm, ouverture tous les vendredis de 10h à 18h, et trois expositions en libre accès !

------------------------------------

30 OCTOBRE : fermeture hivernale, tout ce qui sera oublié dans l'ancien collège y sera coincé jusqu'en mars !

------------------------------------

Fête de la fin de l'été, programme du changement de programme :

------------------------------------

"Dans les Murs de l'ancien collège" de Nicolas Anglade

« Entre les murs de l'ancien collège »
La ville de Billom, Rural Combo et Billom Communauté lui ont passé commande lors des journées européennes du patrimoine 2019 et la réouverture exceptionnelle de l'ancien collège. L’objectif ? garder une trace, un regard posé sur ces journées… Nicolas Anglade y a promené son œil tout au long des visites guidées et animations. Il nous présente une sélection d’images, savant mélange de portraits d’étranges créatures, d'ambiances glanées dans les recoins du collège, de moments saisis sur le vif… témoignage artistique d’une journée riche en émotions !

-

"Fantaisies Végétales" de Marie-Elsa Niels, Marjolaine Werckmann et Claudia Urrutia

"Fantaisies végétales" est une exposition photographique mise en œuvre par Billom Communauté dans le cadre du projet « Si t'es jardin ».
Elle marque le point d'achèvement de toute une démarche et valorise l’ensemble des productions réalisées lors d’ateliers artistiques mettant en relief l’imaginaire collectif qui nous relie au monde végétal. Ce projet artistique, social et éducatif a rassemblé des participants d’horizons différents : Maison des Solidarités, Régie de Territoire ainsi que deux classes de 5ème du Collège du Beffroi de Billom. Les ateliers de création conçus par Claudia Urrutia (comédienne plasticienne) et Marjolaine Werckmann (scénographe plasticienne) ont été animés en collaboration avec la photographe Marielsa Niels. Ils se situent au croisement de plusieurs champs d’expérimentations artistiques (arts plastiques, performance et photographie).

Modele Marie-Elise SICARD Photographes : Chani BURGAUD, Chantal MERLE, Oliver BODY Projet avec Marjolaine WERCKMANN et Marielsa NIELS Billom Communauté : Chloé Taris Maison des solidarités et Régie Territoire PROJET « Si t'es jardin »
Au mois de janvier 2020, les récoltes puis les ateliers de composition commencent, encadrés par les deux plasticiennes. En mars, Marielsa Niels intervient pour initier les participants aux techniques photographiques : cadrage, éclairage, prise de vue, « editing »… La séance de « shooting » est le temps fort du projet où chaque participant s'est engagé avec enthousiasme dans le processus de création. Malgré le report de nombreux ateliers prévus ce printemps, les élèves du collège du Beffroi ont pu aller jusqu'au bout du projet en terminant tous les clichés prévus. Nous vous invitons vivement à venir découvrir ces portraits à la fois fantaisistes, oniriques et poétiques, fruit d’une imagination foisonnante des participants aux ateliers !

-

"Shrewmouseroom" du collectif Club Superette et le duo Camille Girard et Paul Brunet.

…une limace, une cucurbitacée, unæ bipède, plusieurs espèces de champignons, une créature canine, des herbes foisonnantes…  Shrewmouseroom, cette chambre de musaraigne, ressemble à un panier en osier où l'on dépose les trésors récoltés lors d'une promenade, comme un mirage morcelé (aux multiples facettes), fait de peintures à l'eau et à l'huile, de sculptures de papier mâché et d'argile crue. 
Dans ce panier-terrier, micro-monde à l'intérieur du monde, en parallèle, la vie grouille, patiente, luit, respire, veille et se décompose. Le mycélium s'étend lentement sous les pieds, comme une créature discrète qui échange avec l'air et la terre. Des rencontres en forêts, des histoires d'amitiés.
Shrewmouseroom est une exposition pensée ensemble par le collectif Club Superette et le duo Camille Girard et Paul Brunet, sur une invitation de Micro Planète.

« Avec son œuvre, le collectif Club Superette compose un paysage fantastique à l'intérieur duquel co-existent des créatures magiques, des dolmens lumineux, des chiens de plus de 2m de haut ou des autels païens. Que ce soit à travers la sculpture, le dessin ou l'installation... les artistes semblent mettre en place les mécanismes de l'apparition d'un monde connecté à des forces inconnues. L'étrange réalité qu'ils nous donnent à ressentir tient d'une iconographie faite d'expériences de formes et de textures, de franches hybridations ainsi que d'une attention particulière portée au vivant. Brave bête, insectes, araignées électriques, chèvre au visage humain... c'est un peuple animal qui habite pacifiquement les œuvres. Le travail foisonnant et ouvert de Club Superette puise dans les cultures populaires comme la fantasy ou le merveilleux et s'attache à mettre en œuvre ce qui fait le pouvoir alchimique de toute chose. » Guillaume Mansart, 2020.
Club Superette. Formé·e en 2011 à Angoulême, vivent et travaillent à Marseille et Treffort (38).

 « ... Camille et Paul ont mis au point un art d’observer ce qui pourrait paraître dérisoire ou banal, mais la lumière avec laquelle ils l’éclairent nous convie à y regarder de plus près. Ces instants de vie qu’ils nous offrent, par la multiplication des traits, le soin et la précision de la reproduction manuelle, sont pris dans l’épaisseur du temps. La douceur qui en résulte est l’antithèse d’une action virile ou autocrate, ils accomplissent un art du care, donnent de l’attention. Ils n’ont jamais cessé de nous raconter une certaine politique du vivre ensemble, une utopie de l’amitié au sens large : les ami·e·s, les chats, la maison-grotte, le jardin, la mer – leur monde se partage et se vit avec eux. L’amitié n’est pas un petit club, l’amitié est un art de vivre. ... » Joëlle Bacchetta, 2018.
Camille Girard et Paul Brunet. Née en 1985 à Quimper, né en 1980 à Angoulême, vivent et travaillent à Quimper.

documentsdartistes.org/club-superette ddab.org/Camille_GIRARD_et_Paul_BRUNET
soundcloud.com/cestcesoir